Hellfest et "hard metal"

Publié le par Aur

Récemment un festival de musique a été violemment attaqué par certaines personnes politiques.

Ce festival il s’agit du Hellfest qui aura lieu du 18 au 20 juin à Clisson.

Philippe de Villiers a commencé par protester contre ce festival « sataniste », puis Christine Boutin en a rajouté une couche en adressant un courrier au président d’une marque de bière. Dans cette lettre elle s’offusque contre « les affiches figurant un homme au physique satanique avec des crocs sanguinolents sans équivoque », elle affirme que « ce type de manifestation peut influencer négativement des jeunes en fragilités psychologiques au point de les amener à poser des actes graves et violents » et que le festival « promeut et véhicule la culture de mort ».

 

Voici l’affiche en question :

 

http://farm5.static.flickr.com/4032/4541144594_d0877b798f_m.jpg

 

Je ne vois pas en quoi le physique de cet homme est particulièrement sataniste. Les crocs sanguinolents peuvent rappeler un vampire ou peut être plus un loup garou dans ce cas, mais sataniste ? Ce qu'on peut dire avant tout c'est que l'affiche est moche  !

Un festival ou un concert métal n’est pas « sataniste ». Les fans de métal ne sont pas des « satanistes ». La plupart sont athées. Or si on ne croit pas en dieu, je ne vois pas comment on peut croire en satan… Personne ne va profaner des cimetières à la fin des concerts (les profanations sont le fait d’extrémistes de droite, pas de métalleux).

Si au premier abord le mouvement métal peut paraître violent, en réalité c’est un mouvement très solidaire et « bon enfant ».

En concert on trouve beaucoup de jeunes femmes de moins d’1m60 au milieu de la fosse. Ce n’est pas qu’elles sont folles, c’est juste que les métalleux sont solidaires et que si une fille de petite taille ne voit pas la scène, quelqu’un lui fait une place pour qu’elle puisse voir. S’il y a un pogo qui se déclenche au milieu de la fosse, il y a toujours une bonne âme pour aider quelqu’un qui voudrait en sortir. C’est sûr que des fois il y a quelques bleus, mais il y a sûrement moins de blessés qu’aux concerts des Jonas Brother !

De plus, comme l’a précisé Olivier Bobineau (universitaire, professeur à Sciences Po Paris et à l’Institut catholique de Paris), c’est avant tout du second degré, il y a des propos antichrétien, certes, mais c’est avant tout car le métal est un mouvement de contre culture, et la culture en France est historiquement chrétienne. Un métalleux n’agresse pas les chrétiens à la sortie des églises, ne profane pas les tombes et ne massacre pas des bébés sur scène. D’ailleurs, il y a quelques années, un prêtre est venu au concert d’Opeth à la Loco à Paris et a précisé aux métalleux venus lui parler que dieu n’avait pas dit « tu n’écouteras pas de métal »…

Heureusement le député Patrick Roy a pris la parole à l’Assemblée Nationale le 30 mars 2010 pour protester contre ces accusations des plus douteuses. Et quand on voit l’attitude des députés de droite, et notamment de Balkany qui s’est fait reprendre plusieurs fois par le président de l’Assemblée Nationale, on ne se demande plus qui des métalleux ou des députés de droite sont les intolérants.

 

Aurore – 26 ans – fan de métal depuis 1998 – 1m53 (et un physique tellement sataniste que je ne me fais jamais contrôler par la police et que les contrôleurs dans les transports en commun ne me demandent pas toujours mon billet…)

 

PS : Au Hellfest, je vous conseille Bloodbath et Katatonia ;)

Commenter cet article