Le petit monsieur

Publié le par AurAuKiwi

Le petit monsieur, je le croise tous les jours quand je reviens du travail, dans ce long couloir qui lie la station "Gare du Nord" à celle de "La Chapelle". Il est assis par terre, le regard dans le vague. Parfois il lit un prospectus ou un journal, ses lunettes sur le bout du nez, parfois il mange une viennoiserie que quelqu'un a du lui donner.

 

Quand la police passe dans le couloir, il remballe prestement ses affaires : un carton pour ne pas s'asseoir à même le sol et un petit récipient avec quelques pièces.

 

D'où vient-il ? Que fait-il en dehors de ce couloir ? A-t-il de la famille ?

 

Longtemps, j'ai essayé de rassembler mon courage pour lui dire un mot gentil, lui donner quelques pièces ou une viennoiserie, mais lorsqu'on passe trop de temps dans les transports parisiens, on finit par ne surtout pas vouloir se faire remarquer. Rester dans la masse anonyme. Il y a quelques temps cependant, je me suis lancée et je lui ai donné un ticket restaurant. Il a levé la tête, posé ses yeux myopes sur moi et m'a remerciée chaleureusement.

 

Les personnes qui passaient à côté de moi m'ont regardée bizarrement, mais ce n'était pas grave face à la lueur de joie qui brillait dans les yeux du petit monsieur.

 

A bientôt petit monsieur !

Commenter cet article

La Ptite Bete 27/07/2012 14:52

Je suis contente de lire de tels articles, qui montrent que non, tout le monde n'est pas encore devenu aveugle ou égoïste dans notre bas-monde... :) je suis comme toi, j'ai aussi un "copain de rue"
que je vois plus ou moins régulièrement depuis un an (à tel point que je me suis vraiment inquiétée de ne plus le voir pendant plusieurs mois l'hiver dernier)... J'ai eu du mal à aller le voir au
début, je ne sais pas pourquoi on a cette appréhension ; peut être parce qu'on se dit qu'au fond ça pourrait nous arriver, ou à un parent, un ami... quant à ce que pensent les autres, franchement
il ne faut pas s'arrêter à ça, sinon on ne ferait plus rien de bien... il faut écouter son cœur. Bises

AurAuKiwi 29/07/2012 19:32



Oui c'est tout à fait ça ! :) Moi aussi je m'inquiète quand je ne vois plus mes "copains de rue", surtout l'hiver !